Monsieur Calvitie

Le clonage capillaire

Actuellement en phase de recherche, la technique du clonage capillaire, annoncée comme prodigieuse, pourrait être opérationnelle d’ici quelques années (2015- 2020). En 2006, Intercytex, une société anglaise leader de la thérapie cellulaire, lançait la phase II de son programme pour la régénération des cheveux. Ce dernier, désigné sous le nom de code ICX-TRC, mettait en test le clonage capillaire, technique  dont le principe demeure cependant assez basique, toutes proportions gardées.

!News: En avril 2012, une équipe de chercheurs Japonais ‘toyoshima et coll.) a annoncé avoir réussi à reproduire des cheveux complets sur des souris de laboratoire à partir de cellules extraites de follicules humains. Voir l’article

!News: En 2010, les laboratoire Aderans Research  sous la direction du Docteur Ken Washenik – Directeur exécutif de l’Institut Aderans Research – ont racheté le programme d’intercytex. Les travaux sont en cours actuellement. Nous ne pouvons formuler d’informations supplémentaires à propos de leurs travaux si ce n’est de vous renvoyer vers le site officielle d’Aderans.

Cette technique consiste à prélever des cheveux

.   Cette technique consiste à prélever des cheveux dans une zone non touchée par la calvitie puis à isoler les cellules responsables de leur repousse. Cette matière fertile est ensuite cultivée en laboratoire, où elle va se multiplier. Ne reste plus qu’à injecter ces cellules régénérées dans le cuir chevelu. Elles vont de la sorte donner jour à de nouveaux cheveux, identiques à ceux initialement prélevés.

.

hair cloning

.

Cette phase II a donné de très bons résultats

.   Cette phase II a donné de très bons résultats sur les personnes, exclusivement des hommes, qui y ont participé. Cependant, aucune phase III n’a été lancée.

.   Cette technique a néanmoins fait naître beaucoup d’espoirs et autant d’attentes. S’il existe à l’heure actuelle toute une gamme de produits plus ou moins efficaces pour retarder la survenue de la calvitie ainsi que de nombreuses manières de la camoufler, voire d’en venir à bout (microgreffes), aucune de ces méthodes ne permet de faire repousser les cheveux.

.   Pour les novices, voici une vidéo datant de mai 2011 sur le clonage des cheveux présentée par le Docteur Ken Washenik – Directeur exécutif de l’Institut Aderans Research, lors du 4ème Congrès Mondial des Recherches et Solutions contre la chute des cheveux et la calvitie. Le conférencier a présenté les dernières avancées dans le domaine du clonage capillaire.

.

Plusieurs essais expérimentaux

.   Plusieurs essais expérimentaux ont été conduits dès 2008 chez la souris et ont permis de constater une repousse désorganisée de nouveaux cheveux malheureusement dépigmentés.

.   Quelques essais cliniques chez l’homme n’ont toujours pas montré d’amélioration notable pour être diffusés plus largement d’autant plus que l’on connait mal le devenir des cellules clonées à moyen terme ainsi que leur innocuité sur l’organisme et d’autre part on ne sait toujours pas si ces cellules seraient capables de se renouveler à vie.

.   Ces études sont conduites par plusieurs laboratoires dans le monde parmi lesquels Intercytex et Aderans. Le clonage des cheveux n’a toujours pas obtenu d’autorisation de mise sur le marché aux USA et les résultats mitigés ainsi que son coût certainement plus élévé qu’une greffe de cheveux ne permettent pas d’envisager sa diffusion avant de nombreuses années.

.

Au départ annoncée pour 2010

.   Au départ annoncée pour 2010, l’introduction sur le marché de cette technologie est désormais laissée sans suite, Intercytex ne communicant qu’épisodiquement à ce sujet. Cette voie n’en représente pas moins une solution d’avenir. La plupart des spécialistes s’accordent d’ailleurs à ce propos, tous avouant toutefois, en dépit des recherches identiques qui sont conduites sur cette thématique, être incapables d’avancer une date où elle pourra être opérationnelle.

Ethique et coût

.   De surcroît, outre les questions d’éthique portant sur l’introduction dans l’organisme de cellules modifiées, le coût de cette technologie d’avant-garde s’avérera sans doute un autre frein majeur. En attendant que le clonage capillaire soit effectif, les solutions contemporaines demeurent le seul palliatif à des cheveux qui chutent… et ne repoussent plus

Sites des laboratoires 

Site des laboratoires Aderans Research: www.aderansresearch.com

Site des laboratoires Intercytex: www.intercytex.com

MonsieurCalvitie © 2013

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivez-nous sur Facebook

Entrer votre adresse puis valider le lien qui vous sera envoyé pour recevoir l'actualité

Rejoignez 917 autres abonnés

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :