Monsieur Calvitie

Posts Tagged ‘nouvelle étude

Le finastéride, traitement connu contre les chutes de cheveux androgéniques, commercialisés sous le nom de Propecia, peut avoir des effets négatifs sur la libido pendant des mois voir des années après qu’un homme a cessé de le prendre, selon une nouvelle étude.

Propecia est déjà prescrit accompagné d’avertissements des effets secondaires d’ordre sexuel, comme les problèmes d’éjaculation et d’orgasme, mais cette nouvelle étude montre que ces effets pourraient continuer à affecter les hommes, après l’avoir arrêté. La recherche est publiée dans le Journal of Sexual Medicine .

Une étude sur 54 hommes aux [Lire la suite]

Publicités

La US Food and Drug Administration (FDA) vient de décider d’élargir, sur les notices, la liste des troubles sexuels liés à l’utilisation du Propecia (finastéride 1 mg) et du Proscar (finastéride 5 mg), des effets aujourd’hui réputés prolongés après même l’arrêt du médicament. Des effets indésirables pourtant connus depuis 2010.

Libido en berne, dysfonction érectile et troubles de l’éjaculation, ces effets secondaires du médicament Propecia, utilisé chez les hommes dans le traitement de la calvitie sont connus depuis 2010. C’est l’effet « finastéride » qui inhibe l’enzyme qui transforme la testostérone en dihydrotestostérone responsable de la calvitie mais nécessaire pour une sexualité active.

Les modifications de la notice incluront désormais les troubles de la libido, les troubles de l’éjaculation, de l’orgasme et …la poursuite des troubles après l’arrêt du médicament. Ces révisions qui concernent à la fois le Propecia et Proscar devront également comporter une synthèse des rapports de cas indésirables d’infertilité masculine et / ou de mauvaise qualité du sperme. Bien que le lien de causalité ne soit pas clairement établi entre le finastéride (Propecia et Proscar) et ces « événements » sexuels, les derniers cas remontés à l’Agence américaine suggèrent un éventail bien plus large d’effets indésirables que précédemment rapportés. Selon les dernières études, 3,8% des hommes ont signalé un ou plusieurs expériences sexuelles indésirables, comparativement à 2,1% des hommes témoins qui n’ont pas reçu Propecia.

La FDA appelle donc aussi les prescripteurs à en être conscients et à prendre le temps de discuter de ces risques avec leurs patients, voire réfléchir à d’autres options thérapeutiques.

, L’Agence rappelle aussi les indications, différente des 2 produits concernés
· Proscar (finastéride 5 mg) approuvé en 1992 est indiqué pour le traitement des symptômes gênants chez les hommes atteints d’hyperplasie bénigne de la prostate et pour réduire le risque de rétention urinaire.
· Propecia (finastéride 1 mg) approuvé en 1997 est indiqué chez les hommes seulement pour le traitement de la calvitie.


Entrer votre adresse puis valider le lien qui vous sera envoyé pour recevoir l'actualité

Rejoignez 916 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :