Monsieur Calvitie

Posts Tagged ‘coiffures

Une étude de l’Université d’Ottawa prouve que les données contenues dans nos cheveux peuvent dévoiler nos allées et venues. Michelle Chartrand et Gilles St-Jean, chercheurs à l’Université d’Ottawa, n’ont pas besoin de fouiller très loin pour savoir d’où vous venez, où vous êtes allé et ce que vous avez grignoté : ils n’ont qu’à vous prélever un cheveu.

Les déplacements d’une personne

En analysant les isotopes stables d’oxygène et d’hydrogène retenus par les cheveux, les deux chercheurs peuvent acquérir des détails sur la provenance et les déplacements d’une personne, renseignement liée à l’eau locale que cette personne boit ou utilise pour cuisiner. [Lire la suite]

L’éternelle question. Les gels coiffants ou fixants peuvent-ils être l’origine d’une chute de cheveux ou d’une calvitie précoce? croyance populaire ou vérité?

Les avis sont partagés. Certains pensent que les gels coiffants font perdre les cheveux, d’autres non, mais tous s’entendent pour dire que le gel assèche, casse et fragilise les cheveux. Ce qui, mis tout ensemble, peut faire craindre le pire.

Il est surement possible de contrer les effets négatifs de certains gels en lavant vos cheveux à la fin de la journée, en utilisant un shampoing très doux ou en les rinçant simplement sous l’eau tiède.

Si vous pensez que l’origine de votre perte de cheveux est le gel coiffant, il serait bon de cesser quelques mois. Une allergie à un des constituants est toujours possible. Il existe des produits coiffants naturels moins saturés en alcool ou pourquoi pas fait par vos soins. Il vous faut pour cela de la gélatine alimentaire, du sucre, du miel et du blanc d’œuf. Vous pouvez aussi soignez vos cheveux en faisant des masques capillaires régulièrement.

En résumé, ne pas abusé du gel ou des produits fixants. Si vous ne pouvez pas vous en passer, une hygiène capillaire quotidienne est conseillée. Contre-vérité, les produits coiffants ainsi que les chapeaux ou casquettes  ne peuvent pas être l’origine d’une calvitie précoce, ces dernières étant l’expression interne d’une génétique.

MonsieurCalvitie © 2012

Un groupe de chercheurs a identifié la mutation qui donne aux populations des îles Salomon leurs cheveux blonds.  La couleur des cheveux et de la peau est plus sombre proche de l’équateur, région où les gens sont plus exposés au rayonnement uv.

Les habitants des îles Salomon et de l’Océanie équatoriale avec la pigmentation de la peau la plus sombre hors Afrique en sont une remarquable exception. Pour 5 à 10% d’entre eux, la chevelure blonde prédomine, ce qui donne à cette population la plus forte prévalence blonde en dehors de l’Europe selon Eimar Kenny.

Une des explications souvent rapporté est le métissage : les explorateurs européens qui naviguent depuis plusieurs siècles auraient laissé un trace génétique de leur passage. Pour les mélanésiens, leurs couleurs s’expliquent par l’exposition au soleil ou la nourriture riche en poissons. Les résultats de l’étude  invalident toutes ces hypothèses.

Les chercheurs ont comparé les génomes de 42 bruns et de 43 blonds des îles Salomon dans une étude d’association sur génome entier. Ils ont pu identifier une mutation du gène TYRP1 qui semble responsable de la dépigmentation des cheveux. Les auteurs ont analysé ce gène déjà connu pour être associé à la pigmentation auprès de 941 individus supplémentaires du monde entier. Ils rapportent que cette mutation n’existe pas en dehors de l’Océanie et ne semble pas venue d’Europe.

D’après Science du 4 mai 2012, article n° 7 et  Science et avenir.fr

C’est inévitable. Avec l’âge, la chevelure auparavant brune, blonde ou rousse, devient poivre et sel, puis blanche. Pourquoi ce changement de couleur ? Le cheveu gris est une illusion d’optique : les chevelures poivre et sel résultent du mélange de cheveux blancs et de cheveux colorés.

Le trajet de la couleur Dans le premier cas, les mélanocytes, cellules responsables de la teinte des cheveux, mais aussi de la peau et des poils, fabriquent de la mélanine, un pigment brun noir. Celui-ci est alors transféré aux kératinocytes, les cellules productrices de cheveux. Chaque mélanocyte en fournit 40 en moyenne. Situées dans les bulbes pileux, ces kératinocytes fabriquent la kératine dont le cheveu est principalement composé, une molécule fibreuse très dure, donnant au cheveu sa résistance.

Et y ajoutent les grains de mélanine venus des cellules voisines. Le cheveu se colore en blond si ces grains sont en petite quantité, en brun s’ils sont abondants. Dans le second cas, les cheveux sont blancs car les grains de mélanine sont remplacés par des bulles d’air. On appelle ce phénomène, qui apparaît vers 34 ans, la canitie. Comment survient-il ?

Décoloration, recoloration Parfois les mélanocytes arrêtent de produire de la mélanine : ces cellules peuvent être « épuisées » ou mortes. Il arrive cependant que des cheveux blancs apparaissent alors que les mélanocytes sont toujours fonctionnels ; dans ce cas, et par des mécanismes encore mal compris, ces cellules ne transmettent pas correctement leur mélanine aux kératinocytes.

Ce phénomène est irréversible sauf exception :  certaines personnes victimes d’insuffisance surrénalienne chronique, ou suite à une radiothérapie. Ce phénomène serait d’origine hormonal.  Les causes des cheveux blancs sont multiples – la génétique, l’usure du temps, l’environnement, le mode de vie et même l’alimentation. 

Solutions, on peut toujours ruser avec de la teinture sans ammoniaque ou la chlorure de magnésium. La chlorure de magnésium en lotion permet, à ceux qui ont des cheveux blancs, une élimination progressive de ces derniers. Roux(sse) et blond(e), les cheveux blanc se feront plus discrets, optez pour un balayage. Pour les brun(e)s, il faudra s’armer de patience avec les colorations au niveau des racines.


Entrer votre adresse puis valider le lien qui vous sera envoyé pour recevoir l'actualité

Rejoignez 917 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :