Monsieur Calvitie

Posts Tagged ‘cheveux

Pour soigner une alopécie masculine et parfois féminine, on connait le finastéride sous la marque Propecia, moins son grand frère: le dustastéride (Avodart), médicament hormonal des laboratoires britanniques GlaxoSmithKline (GSK)

Voici un site en anglais tout en photos présentant un cas concret d’utilisateurs de cette molécule. Le site propose une double comparaison sur des vraies jumeaux sujets à l’alopécie androgénique depuis 2003. L’un est sous dutastéride depuis 12 mois, l’autre est sans traitement. Le suivi de l’efficacité du traitement a été fait courant 2010. La page en question est présentée comme une expérience personnelle moins comme une étude scientifique. Le site: www.twinshairloss.com

Publicités

Le Spironolactone (Aldactone ®) a un effet anti-androgène et a montré une certaine efficacité dant le traitement de la chute des cheveux chez les femmes. Il bloque les récepteurs aux hormones mâles, inhibe des enzymes du métabolisme des hormones mâles et augmente les taux d’œstrogènes. 

Le spirinolactone

Ce médicament est au départ un traitement contre l’hypertension artérielle sous prescription médicale. Il est proposé à la dose de 25 mg par jour, cette dose pouvant être majorée jusqu’à 100 mg par jour. Il s’agit essentiellement de l’Aldactone®  [lire la suite]

La revitalisation capillaire ou stimulation capillaire est un dispositif récent qui consiste à stimuler ou engendrer la croissance des cheveux par l’injection locale de fractions cellulaires sanguines conjointement à la stimulation de facteurs de cicatrisation.  

Les extraits plaquettaires sont employées depuis plus de 10 ans en chirurgie réparatrice pour leurs propriétés cicatrisantes. C’est un dispositif qui consiste à injecter son propre Plasma Riche en Plaquettes après centrifugation de son sang. C’est un produit 100% biocompatible. Les plaquettes ont des propriétés revitalisantes remarquable connues et utilisées depuis de multiples années. Ce sont les cellules vivantes qui vont recréer du tissu vivant là où elles sont injectées.

L’injection de plasma riche en plaquettes dans le traitement de la repousse capillaire [lire la suite]

Les origines d’une chute de cheveux totale ou partielle sont diverses et variées: génétique, saisonnière, abus de produits dangereux, stress, maladie auto-immune ou problèmes de peau. Il est important pour soigner ses cheveux d’utiliser des produits non agressif pour le cuir chevelu et le cheveu.

Du fait de l’utilisation de certains produits, la peau ne peut plus agir comme filtre contre les agressions extérieures. Le cuir chevelu se retrouve ainsi sans défense, se fragilise et cela favorise l’installation des pellicules. A la longue une calvitie partielle ou totale peut apparaître sur la zone où le produit a été appliqué. Pour vous aider, voici une liste de produits dangereux pour le cuir chevelu :

Alcool denat

C’est un solvant dérivé de l’alcool éthylique auquel ont été ajoutés des dénaturants . Il a une activité antimicrobienne et est irritant pour le cuir chevelu.  [lire la suite]


Les chercheurs japonais ont annoncé être parvenus à régénérer des follicules pileux puis des poils chez des souris chauves en utilisant des cellules souches. Une technique qui pourrait un jour être utilisée chez l’homme. Ce travail complète les travaux de ces dernières années sur le clonage capillaire.

.    Cette petite souris n’est peut-être pas très agréable à regarder mais elle pourrait détenir le remède contre la perte de cheveux. En effet, des chercheurs japonais ont découvert comment utiliser des cellules souches pour recréer des follicules pileux chez ce rongeur chauve.

.   Pour cela, le professeur Takashi Tsuji et ses collègues de l’University of Science de Tokyo ont isolé deux types de cellules souches de peau qui contiennent à eux deux toutes les instructions nécessaires pour créer les follicules pileux. Dossier: le clonage capillaire

Ils ont cultivé ces cellules en laboratoire

.   Ils ont alors cultivé ces cellules en laboratoire jusqu’à ce qu’elles forment des follicules immatures. Puis ils ont implanté ces structures dans le dos de souris sans poil. Au bout de deux à trois semaines, ils ont alors observé que les follicules pileux devenus parfaitement fonctionnels avaient donné de véritables cheveux colorés.

.   Mieux encore : l’expérience a également fonctionné quand les chercheurs ont utilisé des cellules souches humaines prélevées sur le crâne d’un homme chauve, selon les résultats obtenus.

« Le follicule pileux transgénique développe les structures correctes et forme les connexions appropriées avec les tissus hôtes avoisinants tels que l’épiderme ou les muscles arrecteurs et fibres nerveuses »

précisent les chercheurs dans leur étude publiée dans la revue Nature Communications.

La technique reste à tester chez l’homme

.   Si la technique reste à tester chez l’homme, l’équipe estime que des cellules souches extraites d’un simple échantillon de peau de crâne pourraient permettre de créer des centaines de follicules pileux sains.

.   Il suffirait alors de les mettre en culture avant de les implanter sur une zone sans poil et ainsi de régénérer des cheveux chez un homme devenu chauve. Mais ce n’est pas la seule découverte qu’ont fait les chercheurs. Au cours de leur expérience, ils en ont également appris davantage sur la coloration des cheveux et des poils.

Restaurer la couleur naturelle à des cheveux devenus gris

.   Alors qu’ils obtenaient au départ des cheveux blancs, ils se sont aperçus qu’inclure un certain type de cellules souches dans le mélange leur permettait de faire pousser des cheveux colorés.

.   Selon les chercheurs, la technique testée pourrait ainsi permettre à un homme de retrouver sa chevelure et sa couleur de jeunesse. « Nous espérons que nos technologies aideront à restaurer la couleur naturelle à des cheveux devenus gris« , commentent les chercheurs cités par le Daily Mail.
Si beaucoup reste à faire, les spécialistes ont d’ores et déjà salué les travaux des scientifiques japonais.

On ignore encore à quel point ces cheveux régénérés peuvent paraître naturels

David Fenton, dermatologue consultant du St Thomas’ Hospital de Londres explique en effet que l’équipe semble avoir résolu un problème qui bloquait depuis des années de nombreux chercheurs. Néanmoins, celui-ci encourage à poursuivre les recherches. Comme il le souligne au Daily Mail, « on ignore encore à quel point ces cheveux régénérés peuvent paraitre naturels, combien de temps le traitement peut durer et surtout si cela peut avoir un quelconque effet négatif. »

MonsieurCalvitie © 2013

Feu vert pour les essais de la molécule Astressin-b sur 16 personnes, nous ne connaissons pas leurs durées.Pour rappel, cette molécule a fait parler d’elle en février 2011. Voir la page Astressin-b plus haut. Affaire à suivre.

http://www.hairloss-research.com/norma-status-%E2%80%93-clinical-trials-green-lighted/


Entrer votre adresse puis valider le lien qui vous sera envoyé pour recevoir l'actualité

Rejoignez 916 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :