Monsieur Calvitie

Posts Tagged ‘2013

Un essai préliminaire est en cours sur les 16 candidats hommes et femmes  sélectionnés outre atlantique depuis décembre 2011. Peu d’information nous ont été communiqué depuis cette période. Les chercheurs qui travaillent sur cette molécule devrait publier dans les 3 semaines à venir un rapport final publique de cet essai préliminaire. Il précisera également la progression de leur travaux et la suite a donner à l’astressin-b. Monsieur Calvitie vous tiendra au courant.

Publicités

C’est inévitable. Avec l’âge, la chevelure auparavant brune, blonde ou rousse, devient poivre et sel, puis blanche. Pourquoi ce changement de couleur ? Le cheveu gris est une illusion d’optique : les chevelures poivre et sel résultent du mélange de cheveux blancs et de cheveux colorés.

Le trajet de la couleur Dans le premier cas, les mélanocytes, cellules responsables de la teinte des cheveux, mais aussi de la peau et des poils, fabriquent de la mélanine, un pigment brun noir. Celui-ci est alors transféré aux kératinocytes, les cellules productrices de cheveux. Chaque mélanocyte en fournit 40 en moyenne. Situées dans les bulbes pileux, ces kératinocytes fabriquent la kératine dont le cheveu est principalement composé, une molécule fibreuse très dure, donnant au cheveu sa résistance.

Et y ajoutent les grains de mélanine venus des cellules voisines. Le cheveu se colore en blond si ces grains sont en petite quantité, en brun s’ils sont abondants. Dans le second cas, les cheveux sont blancs car les grains de mélanine sont remplacés par des bulles d’air. On appelle ce phénomène, qui apparaît vers 34 ans, la canitie. Comment survient-il ?

Décoloration, recoloration Parfois les mélanocytes arrêtent de produire de la mélanine : ces cellules peuvent être « épuisées » ou mortes. Il arrive cependant que des cheveux blancs apparaissent alors que les mélanocytes sont toujours fonctionnels ; dans ce cas, et par des mécanismes encore mal compris, ces cellules ne transmettent pas correctement leur mélanine aux kératinocytes.

Ce phénomène est irréversible sauf exception :  certaines personnes victimes d’insuffisance surrénalienne chronique, ou suite à une radiothérapie. Ce phénomène serait d’origine hormonal.  Les causes des cheveux blancs sont multiples – la génétique, l’usure du temps, l’environnement, le mode de vie et même l’alimentation. 

Solutions, on peut toujours ruser avec de la teinture sans ammoniaque ou la chlorure de magnésium. La chlorure de magnésium en lotion permet, à ceux qui ont des cheveux blancs, une élimination progressive de ces derniers. Roux(sse) et blond(e), les cheveux blanc se feront plus discrets, optez pour un balayage. Pour les brun(e)s, il faudra s’armer de patience avec les colorations au niveau des racines.

Vous êtes nombreux à  vouloir en savoir plus sur le nanoxidil. Le nanoxidil, traitement récent par voie topique pour l’alopécie androgénique,  est un dérivé évolué du minoxidil. Il possède plusieurs avantages par rapport à ce dernier mais ne semble pas encore approuvé par la FDA sauf erreur de notre part. On le retrouve pourtant en vente sur certaines boutiques en ligne depuis quelques mois.

Quelle est la différence entre le minoxidil et le nanoxidil? Le nanoxidil est un nouveau composé, fabriqué à partir d’une molécule qui est structurellement similaire au minoxidil, mais avec une chaîne de carbone en moins. Il a donc un poids moléculaire plus faible et possède plusieurs autres avantages. Qui dit poids moléculaire plus faible dit meilleur pénétration de la solution dans le derme. Certains ingrédients supplémentaires permettent de renforcer son efficacité. Le nanoxidil est le membre le plus récent d’une classe [lire la suite]

Cette article pourrait concerner quelques lecteurs. Bon à lire quand même pour les autres. Le virus H1N1 pourrait déclencher une chute de cheveux chez un petit nombre de personne.

Un nouveau rapport au Japon suggère un lien entre la pelade, chute de cheveux par plaque, et la grippe porcine A (H1N1). Les chercheurs rapportent que sept patients ont connu une pelade un à quatre mois après avoir développer la maladie. La cause exacte de la pelade est inconnue, mais les chercheurs pense qu’elle se produit lorsque le système immunitaire attaque les follicules pileux, entrainant une chute de cheveux. Des études antérieures ont lié les maladies virales, y compris les infections par le virus d’Epstein-Barr, avec l’apparition de la pelade.

Les nouveaux résultats suggèrent que l’infection au H1N1 peut-être un nouveau déclencheur de cette forme de calvitie, a déclaré le Dr Taisuke Ito, professeur adjoint en dermatologie à l’Université de Medecine d’Hamamatsu au Japon. Entre 2009 et 2010, les chercheurs ont examiné sept patients atteint de chute de cheveux suite à l’infection au H1N1. Quatre de ces cas étaient des récidiviste de la pelade, les trois autres des nouveaux cas. En moyenne, la chute est survenu 1 mois et demi après l’infection chez les recidivistes et 2 mois et demi chez les nouveaux infectés.

Tous les patients avaient moins de trente ans, et quatre avaient moins de 10 ans. Trois des cas concernaient des femmes. Dans un cas, une fillette de quatre ans déjà touché préalablement par une pelade a contracté la grippe porcine suivi d’une pelade deux mois après l’infection. « J’ai déjà vu des patients développer des conditions auto-immunes après l’infection par des virus communs. Une maladie auto-immune est une maladie dans laquelle le système immunitaire attaque les propres tissus du corps, plutôt que des agents étrangers », dit Dr Silverberg. Le fait que plus de la moitié des cas sont des récidiviste de la pelade suggère en outre que certaines personnes sont génétiquement prédisposés à la développer. Les gens touchés par une pelade dans le passé devraient envisager de se faire vacciner contre la grippe.

L’étude a été publiée en ligne le 5 décembre dans le Journal of Dermatology.

http://www.foxnews.com/health/2011/12/14/h1n1-may-cause-baldness/

J’aime à imaginer ce môme tourner au finastéride et au minoxidil pour récuperer sa ligne de Pitt et s’envoyer quelques tisanes d’orties pour assurer les repousses… D’ailleurs, on a arreter de compter le nombre de stars touchées de près ou de loin par la perte des cheveux, il y en a tellement: dujardin, hendrix, affleck, cage, daemon, ledger, travolta, gibson, le prince william, rivers, zidane, slater, arthur, jude law, costner, eastwood,  statham,  hugh laurie …


Entrer votre adresse puis valider le lien qui vous sera envoyé pour recevoir l'actualité

Rejoignez 916 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :