Monsieur Calvitie

Pourquoi a-t-on les cheveux blancs?

C’est l’une des questions les plus troublantes de la science : si les cheveux gris existent bien – tout un chacun peut tous les jours le constater et le vérifier autour de lui – il est aujourd’hui impossible de trouver le moindre cheveu gris. Car le cheveu gris n’existe pas. Mais les cheveux gris, oui. De quoi se les arracher.

.Les belles chevelures «poivre et sel» sont en réalité une illusion d’optique. Elles résultent du mélange de cheveux blancs et de cheveux colorés. Car le cheveu n’a pas le choix : ou bien il pousse avec une pigmentation, ou bien sans. Sous cette apparente simplicité se cachent bien des questions.

Une douzaine de kilomètres de cheveux par an

.En chiffres, tout d’abord. Nous avons une moyenne de 100 000 à 150 000 cheveux sur la tête et en perdons de 100 à 150 / jour. Ils poussent de 1 centimètre en moyenne par mois. En fait, cette vitesse, variant de 0,7 cm à 2 cm par mois, dépend du capital génétique de chacun. Ainsi, par exemple, ceux des Asiatiques sont le plus souvent dotés d’une tige large et ronde, profondément implantée (à 7 mm dans le cuir chevelu) : ils sont solides et plus rapides à la pousse. Ce sont de ce fait les premiers fournisseurs mondiaux de perruques en cheveux naturels.

.Les cheveux de type africain sont eux implantés plus superficiellement (2,5 mm), leur tige est ovale, aplatie, et présente une torsion en forme d’hélice : les cheveux sont vrillés, leur pousse est plus lente. Entre les deux, les cheveux de type européen, plus ou moins ronds et aplatis, donnent naissance à une multitude de variétés : tiges fines ou épaisses, chevelures raides, ondulées ou frisées . La pousse dépasse rarement les 1,5 cm par mois (18 cm par an), pour les plus rapides. Chez un adulte européen, il pousse donc une douzaine de kilomètres de cheveux / an. De 1 à 3 millions de cheveux sont fabriqués au cours de la vie.

Alain Delon

Alain Delon

Une durée de vie limitée

.Le cheveu est implanté dans un petit follicule, sorte de matrice qui le crée et le nourrit grâce aux vaisseaux sanguins. À côté de ce cheveu, on trouve une petite glande, la glande sébacée, qui produit un liquide légèrement huileux, le sébum, permettant de le protéger contre les agressions extérieures. La phase de croissance d’un cheveu dure plusieurs années. Sa durée de vie est, toujours en moyenne, de trois ans pour un homme et de dix ans pour une femme. Lorsqu’il arrête de grandir, il va rester en place trois mois avant d’être «éjecté» par la pousse d’un nouveau cheveu dans le follicule pileux. Si tous les cheveux étaient réglés sur ce même rythme, nous serions périodiquement chauves.

La couleur est donnée par la mélanine

. Avec un diamètre moyen de 70 à 80 millièmes de millimètre, le cheveu est composé principalement de kératine, une molécule fibreuse très dure, conférant au cheveu sa résistance, produite par des cellules du bulbe pileux appelées kératinocytes. C’est cette même kératine qui constitue nos ongles,  la surface de la peau et même les sabots des animaux. La couleur est donnée par la mélanine, fabriquée par les mélanocytes et transmise aux kératinocytes.

.Lorsqu’il n’y a plus de mélanine, les cheveux deviennent blancs : les grains de mélanine sont remplacés par des bulles d’air qui donnent l’apparence du cheveu blanc. Mais un cheveu coloré ne devient pas blanc, il pousse blanc. Les premiers apparaissent en moyenne vers 34 ans. Le blanchissement des cheveux, aussi appelé canitie (du latin canities «blancheur des cheveux»), a plusieurs causes possibles. Il peut provenir d’un arrêt de production de mélanine par les mélanocytes, soit par «épuisement» des cellules, soit par leur disparition. Mais il peut également être dû à une non-transmission de la mélanine produite aux cellules chargées d’assembler le cheveu. Les raisons de cette interruption de communication entre kératinocyte et mélanocytes reste encore obscures. L’apparition «brutale» de mèches blanches vient, non d’une pousse soudaine et ultrarapide de cheveux blancs, mais de la chute simultanée de cheveux colorés dans une même zone. Les cheveux blancs, jusqu’ici «cachés», se révèlent alors brusquement. Les émotions fortes, par exemple, semblent capables de provoquer ces chutes de cheveux brutales.

Recoloration du cheveu blanc

.Mais il existe des circonstances où l’on peut voir une recoloration du cheveu blanc. C’est le cas dans certaines maladies, comme l’insuffisance surrénalienne chronique ou lors de la repousse des cheveux suite à une radiothérapie. Les cheveux peuvent changer de couleur après avoir été exposés à diverses molécules toxiques comme le plomb, le cuivre, le mercure, l’argent, l’arsenic ou le cobalt. La chevelure prend alors des teintes rouge, verte, bleue ou noire. C’est aussi le cas lors de la prise de certains médicaments qui donnent des reflets jaune, rouge ou vert.

MonsieurCalvitie

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse puis valider le lien qui vous sera envoyé pour recevoir l'actualité

Rejoignez 916 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :