Monsieur Calvitie

Diagnostic de la perte de cheveux

Vos chutes de cheveux ont plusieurs origines. Il est souvent nécessaire de pratiquer un diagnostic pour en trouver l’origine. En dehors de la calvitie héréditaire qui est la cause la plus fréquente, une chute de cheveux peut également avoir d’autres causes

Diagnostic différentiel des différentes causes de perte de cheveux

En dehors de la calvitie héréditaire qui est la cause la plus fréquente, une chute de cheveux peut également provenir d’autres causes : naissance d’un enfant, température élevée, infection sévère, opération, maladies de la thyroïde, régimes déséquilibrés et carences en magnésium, calcium, potassium, zinc, fer, certains médicaments et certains traitements anticancéreux, certaines pilules contraceptives, la pelade, la teigne du cuir chevelu, les agressions répétées du cheveu (teintures, décolorations, chignons trop serrés, défrisages et permanentes), le stress (deuil, choc émotionnel, tension psychique intense), la trichotillomanie (tic nerveux d’arrachement de ses propres cheveux) La plupart de ces affections peuvent être traitées, et beaucoup de cheveux seront sauvés.

Diagnostic de la chute

Il existe plusieurs méthodes pour diagnostiquer une chute de cheveux: Le trichogramme, le photo-trichogramme, l’examen du cheveu au microscope, l’analyse du cheveu en laboratoire, la biopsie du cuir chevelu… Pour déterminer l’étendue de votre chute de cheveux, il vous suffit tout simplement de compter la quantité de cheveux que vous perdez le matin lorsque vous vous brossez les cheveux. Pour effectuer un calcul fiable, nous vous recommandons :

-de nettoyer consciencieusement votre peigne ou votre brosse afin d’éliminer tous les cheveux qui y sont restés accrochés les jours précédents.

-de vous placer devant votre lavabo lui aussi parfaitement nettoyé et de pencher légèrement la tête en avant. Effectuez alors un brossage énergique sur l’ensemble de la chevelure. Une fois l’opération terminée, comptez les cheveux qui sont tombés au fond du lavabo et ajoutez-y le nombre de cheveux qui sont restés accrochés au peigne ou à la brosse.

Si vous comptez :

– moins de 50 cheveux, vous ne souffrez pas de chute de cheveux anormale. Cependant, si vous estimez que vos cheveux sont fins, tristes et mornes, une courte cure avec un aliment de vie capillaire à avaler (environ 3 mois) pourra redonner à votre chevelure vigueur, brillance et santé.

– de 50 à 80 cheveux : vous souffrez de chute de cheveux anormale mais modérée. Il faut agir très vite avant que la situation ne s’aggrave. Selon votre type de chute de cheveux(carentielle et/ou androgénétique), et la date à laquelle ce problème est apparu, un traitement simple mais parfaitement adapté doit être envisagé.

– plus de 80 cheveux : vous souffrez de chute de cheveux anormale et sévère. Le problème est certainement apparu depuis plus longtemps. Un véritable traitement d’attaque cette chute de cheveux doit être entrepris immédiatement.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivez-nous sur Facebook

Entrer votre adresse puis valider le lien qui vous sera envoyé pour recevoir l'actualité

Rejoignez 917 autres abonnés

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :