Monsieur Calvitie

Tabac et perte de cheveux

Le tabagisme a des effets dévastateurs sur tout le corps. En plus d’altérer la santé de la peau, il est également très mauvais pour la chevelure. Concrètement, les fumeurs risquent plus que les autres de perdre leurs cheveux. La cigarette constituerait même un facteur de l’alopécie.

   Les fumeurs paraissent plus âgés que leur âge réel. Le tabac est un facteur de risque de survenue d’un infarctus du myocarde bien connu, mais la présence de cheveux gris, de rides faciales,  et d’une alopécie sont également des facteurs associés au risque d’infarctus du myocarde. Le tabagisme est aussi responsable d’un vieillissement prématuré des cheveux avec un grisonnement chez l’homme et la femme et une alopécie plus nette.

Etude #1: Tabac, aggravement de l’alopécie androgénétique et grisonnement

   Il existe 4 études sur « tabac et alopécie ». En 1996, une première étude montre que fumer aggrave l’alopécie androgéno-génétique et le grisonnement des cheveux. Dans cette étude réalisée en Angleterre à partir des nouveaux consultants dans un service de chirurgie, 268 hommes et 338 femmes âgés de + de 30 ans ont été répartis en 2 groupes fumeurs ou non fumeurs sur une période de 3 mois.

   Les patients étaient considérés comme fumeurs s’ils fumaient plus de 10 cigarettes par mois. L’alopécie était considérée comme déclarée si elle correspondait au moins à un stade III de la classification d’Hamilton. Cinquante-deux pourcent des hommes et 45% des femmes étaient fumeurs dans cette population. L’alopécie androgéno-génétique était présente chez 52% des hommes non fumeurs et chez 68% des hommes fumeurs. Le risque relatif d’avoir une alopécie androgéno-génétique chez les fumeurs était de 1,93. Le risque relatif d’avoir les cheveux grisonnants chez les fumeurs était de 4,40.

Etude #2: Tabac et types d’alopécies

   Lors d’une étude Australienne, la répartition en 2 groupes était faite selon la présence ou non d’une alopécie androgéno-génétique et les comparaisons étaient réalisées sur différents critères correspondants au mode vie des patients. Les 1390 hommes âgés de 40 à 69 ans inclus dans cette étude appartenaient à une cohorte utilisée pour rechercher les facteurs de risque de cancer de la prostate.

  La sévérité de l’alopécie androgéno-génétique était classée selon 4 niveaux : absence d’alopécie, alopécie frontale, alopécie du vertex et alopécie globale. Chez les hommes âgés de 40 à 55 ans, il y avait 31% d’alopécies frontales isolées et 31% d’alopécies du vertex et d’alopécies globales. Parmi les hommes âgés de 65 à 69 ans, il y avait 33% d’alopécies frontales isolées et 53% d’alopécies du vertex et d’alopécies globales. Ces chiffres sont proches de ceux retrouvés dans la littérature.

   Parmi les nombreux critères étudiés, les facteurs associés à la présence d’une alopécie androgéno-génétique étaient : présence d’une acné, tour de taille > 86 cm, index de masse corporelle >28,3, présence d’une hypertrophie bénigne de la prostate et consommation d’alcool quotidienne même modérée (<12g/j d’alcool). Quant au critère fumeur, il était associé uniquement aux alopécies androgéno-génétiques du vertex. La relation entre sexualité (nombre de partenaires sexuelles, nombre d’éjaculations hebdomadaires, statut marital) et alopécie androgéno-génétique a également été étudiée.

Il apparaît que le hommes ayant une alopécie androgénétique avaient moins de partenaires et qu’ils étaient moins souvent mariés que les autres.

Etude #3: Tabac et présence d’une alopécie 

   Dans l’étude la plus récente réalisée à partir de 740 hommes taïwanais âgés de 40 à 90 ans, la présence d’une alopécie androgéno-génétique (définie par un stade ≥ IV selon la classification de Norwood) était associée au tabac (RR=1,7) (7). Il a également été montré que l’alopécie était corrélée à la consommation tabagique ; le risque relatif était à 2,3 pour une consommation supérieure à 20 cigarettes par jour).

Etude #4: Confirmation du facteur héréditaire

   Cette étude a montré également que si le tabac joue un rôle dans l’alopécie androgéno-génétique, le facteur héréditaire reste essentiel. Le risque relatif était de 6,3 si la mère avait une alopécie androgéno-génétique ; il était de 12,6 [4,6-34] si le père avait une alopécie androgéno-génétique ; il était de 13,5 si les 2 parents avaient une alopécie androgéno-génétique.Le mode d’action du tabac est très complexe.

Des mutations de l’ADN au niveau des follicules pileux

   Il existe environ 4000 molécules différentes dans la fumée de cigarette dont les plus connus sont le monoxyde carbone libéré par les poumons, la nicotine métabolisée par le foie, les molécules cancérigènes, les radicaux libres et les ions superoxydes, le cadnium capable de provoquer une déplétion en glucathion réduit important pour l’activité anti-oxydante cellulaire…La nicotine et la co-nicotine sont mesurables au niveau de la tige pilaire.

   Ces mesures ont permis de retrouver de la nicotine dans les cheveux des nouveaux-nés de mères fumeuses pendant la grossesse. Ces dosages sont également utilisés en médecine du travail pour mesurer le tabagisme passif.Le tabac intervient sur la microcirculation au niveau des papilles dermiques or la trophicité et la croissance de la tige pilaire dépendent de la qualité de la microcirculation.

   Les molécules génotoxiques entraînent des mutations de l’ADN au niveau des follicules pileux chez les fumeurs. Le rapport protéase/antiprotéase est altéré. L’effet pro-oxydant des molécules du tabac favorise le stress oxydatif avec libération de cytokines inflammatoires responsables d’un état de micro-inflammation du follicule pileux lui-même responsable de fibrose péri-folliculaire.

Le tabac provoque également une diminution de l’activité des aromatases au niveau folliculaire responsable d’une hypo-oestrogénie folliculaire.

Trüeb RM. Association between smoking and hair loss: another opportunity for health education against smoking? Dermatology. 2003;206:189-91.

MonsieurCalvitie © 2012

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivez-nous sur Facebook

Entrer votre adresse puis valider le lien qui vous sera envoyé pour recevoir l'actualité

Rejoignez 917 autres abonnés

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :