Monsieur Calvitie

Archive for the ‘Livres, évènements, produits’ Category

hair 2013

Le week-end du 4 au 6 mai 2013 dernier a eu lieu le 7ème congrès mondial pour la recherche capillaire à Edimbourg en Ecosse.  250 articles en 14 chapitres résumant les différentes interventions ont été publié en ligne sur le site de la célèbre revue scientifique et en anglais: www.nature.com

(1 Pelade 2 Alopécie androgénétique 3 Alopécie cicatricielle 4 Etudes cliniques 5 Facteurs  de croissance des cheveux 6 Trouble génétique 7 Contrôle du cycle des cheveux et de la pigmentation 8 Restauration 9 Troubles psychologique 10 Cellule souche 11 Soins des cheveux 12 Regénération des tissus 13 Trichologie 14 Conférenciers)

Publicités

keraten alphactive retardLa gamme Keratene est une nouvelle gamme de produit organique depuis 2012 visant à combattre les effets de l’alopécie androgénique de faible intensité (Norwood 1 à 3 ). Encore mal connue, la gamme du serum « KÉRATENE® « alphactive retard » » est très intéressante car le laboratoire affirme que leur sérum, en sytémique, inhibe l’enzyme 5 Alpha Reductase qui transforme la testostérone en dihydrotéstostérone sans les effets secondaires habituellement notés. Le point sur leur produit. [Lire la suite]

 

Les plus anciennes sources au sujet des cheveux remontent à l’Égypte antique, il y a de cela 4000 ans. Les femmes portaient alors des perruques d’apparât dans un but de séduction et d’érotisme.

Plus tard, dans la Bible, beaucoup d’écrits évoqueront la chevelure et la notion de force et de puissance qui s’y rattachent, comme l’histoire de Samson et Dalila en témoigne.

Romains vs gaulois !

.   Il éxistait un rituel qui consistait à couper les cheveux des condamnés à mort, symbolisant ainsi la vie que l’on s’apprêtait [Lire la suite]

Ce week-end (du 4 au 6 mai 2013) aura lieu le 7ème congrès mondial pour la recherche capillaire (7th World Congress for Hair Research) à Edimbourg en Ecosse. Cette évenement qui a lieu tous les trois ans est une occasion pour les spécialistes, chercheurs et industriels du monde entier de se réunir pour parler cheveux et communiquer leurs dernières avancées dans le domaine. Plusieurs bonnes nouvelles en perspective pour cette année.

COMMUNIQUE

Chers amis et collègues,

.   Au nom du comité d’organisation, il me fait grand plaisir de vous inviter au Congrès mondial pour la recherche capillaire qui se tiendra au Edinburgh International Conference Center du 4 au 6 mai 2013. [Lire la suite]

 

Un dîner de la presse à la maison Blanche habituellement placé sous le signe de l’humour. Pour son second mandat, Barrack Obama s’est dit prêt à donner une nouvelle « impulsion », expliquant avoir « emprunté un petit truc à Michelle ». Il s’est livré à un sketch capillaire hilarant dans lequel il arbore la nouvelle frange de son épouse, dont la coiffure avait fait couler beaucoup d’encres aux Etats-Unis, il y a quelques semaines.

.

Un homme s’est fait voler ses dreads locks, mardi dernier


Un Zimbabwéen s’est fait voler ses dreadlocks, dans une discothèque d’Afrique du Sud, pour alimenter un marché avide d’extensions capillaires, a rapporté mardi un journal local.

  D’après le Times, Mutsa Madonko, un homme qui s’était fait pousser ses boucles pendant dix ans, se les ait fait couper et voler récemment alors qu’il s’amusait dans une boîte à Johannesburg. Les dreadlocks naturelles sont vendues à des prix variants de 200 à 2.500 rand ( 16 à 278 euros), selon leur longueur, précise le Times.

  Cette extension de chevelure humaine, portée également par les hommes et les femmes, est cousue dans les cheveux mêmes. Les parures synthétiques sont en usage depuis longtemps, mais selon le Times la demande est désormais très forte pour les dreadlocks 100% naturels, en Afrique du Sud.

  Ces dreadlocks sont devenus « très populaires, et dans une journée normale nous en posons une dizaine », a expliqué au journal John Wushe, coiffeur à Johannesburg. Cette nouvelle mode a donné naissance à une industrie très rentable et en expansion.

MonsieurCalvitie

Le dosage du minoxidil à 5% contre la chute de cheveux, auparavant seulement sur prescription médicale, est maintenant ouvert à l’automédication par décision des autorités sanitaires Françaises.

Qu’il soit concentré à 5 % ou à 2 %, le minoxidil est vendu « sans prescription médicale » depuis l’arrêté du 25 janvier 2012. Il était fréquemment prescrit par les dermatologues contre les chutes de cheveux.

Plusieurs médicaments sont concernés : ALOSTIL 5 % solution pour application cutanée et ses génériques. Par conséquent, la délivrance de ces médicaments présentés en boîte unitaire ou en boîte de 3 flacons de 60 ml n’est plus soumise à prescription médicale. [Voir l’arrêté]


Entrer votre adresse puis valider le lien qui vous sera envoyé pour recevoir l'actualité

Rejoignez 916 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :