Monsieur Calvitie

Un homme se fait voler ses dreadlocks dans une discothèque

Posted on: 5 février 2013


Un homme s’est fait voler ses dreads locks, mardi dernier


Un Zimbabwéen s’est fait voler ses dreadlocks, dans une discothèque d’Afrique du Sud, pour alimenter un marché avide d’extensions capillaires, a rapporté mardi un journal local.

  D’après le Times, Mutsa Madonko, un homme qui s’était fait pousser ses boucles pendant dix ans, se les ait fait couper et voler récemment alors qu’il s’amusait dans une boîte à Johannesburg. Les dreadlocks naturelles sont vendues à des prix variants de 200 à 2.500 rand ( 16 à 278 euros), selon leur longueur, précise le Times.

  Cette extension de chevelure humaine, portée également par les hommes et les femmes, est cousue dans les cheveux mêmes. Les parures synthétiques sont en usage depuis longtemps, mais selon le Times la demande est désormais très forte pour les dreadlocks 100% naturels, en Afrique du Sud.

  Ces dreadlocks sont devenus « très populaires, et dans une journée normale nous en posons une dizaine », a expliqué au journal John Wushe, coiffeur à Johannesburg. Cette nouvelle mode a donné naissance à une industrie très rentable et en expansion.

MonsieurCalvitie

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse puis valider le lien qui vous sera envoyé pour recevoir l'actualité

Rejoignez 915 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :